0
0 Produit(s) sélectionné(s)

No products in the cart.

Sélectionner une page
COMMENT SE FAIT UNE PERLE 

La perle noir

En 1989 nous entreprenons la première ferme de culture de perle noires sur la partie nord de Fakarava , l’atoll s’étend sur 70 km de long et a peu près  30 de large . il fait partie des Tuamotu comme d’une chaine de montagnes sous-marines , et la Polynésie représente une superficie aussi vaste que l’Europe .

La culture de la perle est encore à ses prémices, seuls quelques japonais maitrisent alors la technique d’insémination.

Il faut tout d’abord se procurer des naissains de bébés huitres, nous les suspendons sur des cordes tendues depuis des hauts fonds, elles s’alimentent de phyto planctons et grandissent assez vite … Au bout d’un an, a la taille adulte de 11cm nous pouvons commencer la Greffe.

Nous préparons d’abord un greffon : la lèvre d’une nacre donneuse colorée va être disséqué, des petites billes d’environ 5mm que nous appelons « nucleus » vont être insérées avec le greffon dans l’organe sexuel de l’huitre, c’est chirurgical et très minutieux.

Dans les semaines post opératoires, certaines ne survivront pas, d’autres rejetterons la greffe.

Sur 10 000 nacres greffées au bout d’un an et demi on peut espérer 5000 perles de 7 à 10mm pour cette première greffe, sur ces 5000 perles seules 10 à 20 % de perles de qualité A . Elles sont classées par forme (ronde, semi ronde, cerclée, baroque).

Et par une classification de qualité ABCD 

Sans aucune aspérité ou défaut sur sa surface cela pourra être considérée comme une A+ ou Top Gem.

A la récolte, nous allons effectuer une seconde greffe, qui consiste a incisé la gonade, comme une petite césarienne pour en extraire la première perle.

Si cette perle est de bonne qualité nous introduisons à sa place un noyau de la même taille, ainsi l’huitre ne s’aperçoit du subterfuge et poursuit son travail.

Nous attendrons une nouvelle année pour cette seconde récolte, “Les sur greffes”

[dss_masonry_gallery images=”3914,3917″ columns=”2″ _builder_version=”4.3.1″ animation_style=”fade”][/dss_masonry_gallery]

Là c’est un peu le jackpot du fermier, les plus grosses peuvent atteindre 12 a 16 mm.

En 1994 , je vais récolter ma plus grosse perle , même si ce n’est pas un record mondial, elle fera 17,5 mm avec un vert, bleu comme une queue de paon, je l’ai gardé quelques années, et je  l’ai vendu à un collectionneur de la place Vendôme pour 15000 euro .

J’ai dépensé l’argent et Je n’ai jamais plus eu d’aussi grosse perle.

Je me suis fait une raison, La perle est faite pour un tour de cou, un tour du monde.

On en parle dans la presse

National Geographic

Octobre 2010

Andrew McCarthy

Chasing the Black Pearl

Lire l'article

feed instagram

[insta-gallery id="1"]

Facebook

[dsm_facebook_feed fb_page_url=”https://www.facebook.com/didariel/” _builder_version=”4.3.1″ animation_style=”fade” link_option_url=”https://www.facebook.com/didariel/” link_option_url_new_window=”on”][/dsm_facebook_feed]

On se suit ?

Les bienfaits des perles de Tahiti 

Les bienfaits des perles de Tahiti 

Découvrir les perles de Tahiti, c'est pénétrer dans un monde où beauté et bien-être se rencontrent dans un éclat luxueux. Ces gemmes, issues de l'huître perlière Pinctada margaritifera, endémique de la Polynésie française, sont réputées pour leur esthétique sublime, leur taille généreuse et leur spectre chromatique allant du gris argenté au noir ébène, avec des reflets verts, bleus, et même aubergine.

La fleur de Tiare

La fleur de Tiare

ChatGPT
La fleur de Tiare, au cœur de l'accueil polynésien, est l'une des premières merveilles que vous découvrirez en posant le pied en Polynésie. Emblématique de ces îles, elle se présente sous forme de collier tahitien ou pare les cheveux des danseuses à l'aéroport, dégageant un parfum enivrant rappelant le jasmin.

La perle

La perle

La perle de culture de Tahiti, loin d'être désuète, est un symbole intemporel de raffinement et de féminité qui a su se moderniser et conquérir les tendances actuelles. Elle s'invite avec grâce sur diverses parures : boucles d'oreilles, pendentifs, colliers, bracelets et bagues, incarnant l'élégance dans des créations souvent minimalistes et versatiles, associées à des matériaux variés tels que l'argent, l'or, le cuir ou le tissu, et parfois en compagnie d'autres perles.

La Polynésie française

La Polynésie française

La Polynésie française évoque immanquablement un paradis terrestre, avec des noms d'îles qui font rêver : Tahiti, Moorea, Bora Bora... Ces joyaux du Pacifique forment une collectivité territoriale française s'étendant sur 4,5 millions de kilomètres carrés d'océan. Composée de 118 îles, dont 67 habitées, la Polynésie se divise en cinq archipels : la Société, les Tuamotu, les Gambier, les Marquises, et les Australes.

La perle de culture de Tahiti et son histoire

La perle de culture de Tahiti et son histoire

L'histoire de la perle de culture de Tahiti est aussi riche et nuancée que les couleurs de ces gemmes marines. Cette perle, une formation calcaire précieuse, est le résultat d'un processus de défense naturel chez les huîtres perlières, des mollusques bivalves souvent reconnus par leurs lèvres noires distinctives. Lorsqu'un irritant tel qu'un grain de sable ou un débris de corail s'infiltre dans l'huître, celle-ci réagit en sécrétant de la nacre, ou carbonate de calcium, pour englober l'intrus, formant ainsi une perle.

Le Keshi

Le Keshi

ChatGPT
Le Keshi, souvent appelé « graine de pavot » du fait de sa petite taille, occupe une place particulière dans l'univers des perles. Bien que n'étant pas considéré comme une perle au sens traditionnel, le Keshi est plutôt perçu comme un bijou distinct, un produit dérivé ou un parent éloigné de la perle de culture, dû à son processus de formation unique.

La formation de la perle de Tahiti

La formation de la perle de Tahiti

ChatGPT
La culture de la perle de Tahiti, un processus complexe et fascinant, se distingue par la précision de son approche et la beauté naturelle du produit fini. Contrairement aux perles fines, issues du hasard, les perles de culture de Tahiti résultent d'une intervention humaine délicate et d'un développement entièrement naturel par la suite. Voici un aperçu détaillé de ce processus, qui se déroule en cinq étapes clés

Qu’est-ce quela perle de Tahiti ?

Qu’est-ce quela perle de Tahiti ?

ChatGPT
La Perle de Tahiti, un bijou exotique et captivant, est cultivée avec précision dans les lagons de la Polynésie française, au sein de l'huître à lèvres noires, connue scientifiquement sous le nom de Pinctada Margaritifera. Son processus de création débute par l'intervention humaine lors de la greffe, mais évolue naturellement par la suite, ce qui lui confère le titre de perle de culture. Distinctive parmi toutes les perles pour sa vaste palette de couleurs, elle arbore des teintes allant du vert au bleu, du gris au noir, et bien plus encore. Les réglementations strictes du gouvernement polynésien sur le non-traitement de la couleur des perles assurent leur authenticité et préservent leur réputation mondiale en tant que gemmes parmi les plus désirées.